La Fibre Optique dans le Calvados : première enveloppe de 20 millions

Article du Ouest France, du Vendredi 12 Février 2012

D'ici quatre ans, les trois quarts des logements du Calvados devraient avoir accès au Très haut débit. Le conseil général a voté hier un premier versement à son délégataire, la société Tutor.

« Ne pas voter pour, ce serait irresponsable envers les habitants et les entreprises. Dédaigneux envers les territoires ruraux. » Conseiller général de Livarot, Sébastien Leclerc (Divers droite) interpelle l'opposition. La session budgétaire s'est achevée hier. Objet de la discussion jeudi matin : la couverture du Calvados par le Très haut débit. Fin 2011, l'opposition s'était abstenue sur ce sujet.

En décembre, le Département a choisi un délégataire, la société Tutor. Il se chargera des travaux de raccordement des logements à la fibre optique. Dans les quatre ans, 288 communes, soit les trois quarts de la population (180 000 foyers), seront « branchés ». La couverture de tout le Calvados viendra par la suite. Exceptions : la communauté de communes Coeur Côte fleurie, déjà en train de s'équiper, et l'agglomération caennaise, dont s'occupera Orange (1).

Le conseil général a voté hier une première enveloppe de 20 millions d'euros pour Tutor. Différents partenaires du conseil général vont concourir aux opérations à hauteur de sept millions. Au final, Tutor investira 169 millions pour mettre en place et entretenir le réseau : 65 millions au maximum proviendront de fonds publics.

Aides ponctuelles

Pour améliorer la situation dans les zones non fibrées les premières années, une couverture alternative en radio terrestre sera mise en place en deux ans. Par ailleurs, une subvention de 300 € maximum est possible pour couvrir en partie les frais d'accès à des offres satellite ou radio terrestre. Cette aide ponctuelle s'adresse aux habitants ayant « une difficulté d'accès à l'internet flagrante du fait des caractéristiques de leur ligne téléphonique », indique Henri Girard (Divers droite, Évrecy).

« On s'est toujours prononcés en faveur des objectifs de couverture, rappelle le socialiste Guy Bailliart (Falaise Nord). On a refusé de prendre part au vote car l'information sur la mise en oeuvre n'était pas suffisante. On n'en a pas eu plus depuis. » Il s'insurge contre « un faux procès » de la part de Sébastien Leclerc. Le Virois Marc Andreu Sabater (PRG) regrette lui aussi cette « intervention politicienne ».

« On a des interrogations sur la capacité de Tutor », explique Jean Lemarié (PS, canton de Caen 1). Anne d'Ornano (Divers droite) se montre rassurante : Tutor avait aussi remporté le projet Coeur Côte fleurie et les travaux y « ont pris un an et demi d'avance ».

La majorité a voté pour l'enveloppe. L'opposition aussi, sauf certains élus, parmi lesquels Olivier Quesnot (PRG, Tilly-sur-Seulles) et Christian Piélot (PS, Troarn).

Virginie JAMIN.

(1) Contacté hier soir, Orange confirme aussi, en cofinancement avec SFR, démarrer le déploiement à Lisieux « au plus tard début 2015 ». Pour sa part, le conseil général a indiqué, hier après-midi, avoir demandé à son délégataire, Tutor, de s'occuper de Lisieux.

 

AnotherView
La Croix Rouge | 14590 Moyaux
T 06.22.11.98.48

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Scroll to top